Visiter le musée d'histoires naturelles de New-York.

Nous y voilà. New-York.
Une destination rêvée par des milliers de voyageurs et que nous avons eu la chance de voir de nos propres yeux. Nous nous y sommes rendus en bus depuis Montréal, un périple en lui-même qui en vaut la peine. L’arrivée par la route où l’on peut admirer de loin la célèbre skyline de New-York.
Au-delà des buildings et des décors fantastiques que la ville a à offrir, et qui mériteraient des jours voire des mois entiers d’exploration, il y avait un lieu.
Un lieu qui attisait ma curiosité depuis toujours, qui me fascinait du peu que j’en avais vu. J’essayais de garder la surprise jusqu’au bout. C’est lors d’un jour pluvieux que nous avons rendu visite au American Museum of Natural History de New-York. Où la pluie frappe les immenses carreaux et baies vitrées du musée. Où l’atmosphère d’un jour grisâtre ne fait qu’accentuer l’émotion du parcours des couloirs où des milliers d’années d’histoires et de trésors y sont protégés.

Parcourir le musée

Je n’aurais pas la prétention ici de vous dire comment préparer votre journée, quoi faire et quoi voir. Ni de faire une description détaillée du musée. Je n’en vois pas l’intérêt ici et d’autres l’ont déjà très bien fait comme ce site ou celui-ci
Chacun doit organiser sa visite en fonction de ce qu’il souhaite voir ou non. Je vous donnerai simplement quelques conseils afin d’optimiser votre visite et de vous préparer à voir des milliers de choses. Il me semble qu’une demi-journée est insuffisant pour parcourir correctement le musée, mais chaque emploi du temps est différent : à vous de voir !
Nous avons été surpris par le temps. Nous avons tellement aimé notre visite que le temps a filé en un claquement de doigt. Hormis les quelques conseils que je vous donnerai, il y a à mon sens rien d’autre à faire. Vous serez dans un endroit, qui s’apparente fortement à la caverne aux merveilles si vous êtes un minimum curieux. Profitez, c’est tout ce qui compte.

Petits conseils sans prétention

  • Arriver à l'heure voire en avance ! C'est bateau mais si vous rentrez à l'heure, plutôt que d'attendre 30 minutes voire plus, vous gagnerez un temps fou !
  • Ne faites pas comme moi : Rechargez vos appareils. Et oui, au bout d'à peine une heure je me rends compte que je n'ai plus de batterie sur mon appareil photo..
  • Commencez par les endroits qui vous font le plus envie. En une journée il vous sera très difficile de tout voir.. A moins de courir : Voir le dernier point.
  • Si vous avez l'occasion d'assister à des expositions temporaires : faites-le. C'est en général des expositions d'une grande qualité !
  • Le plus important : Prenez votre temps ! Courir ne vous permettra pas de vous imprégner des informations et de profiter de votre journée.

Ces conseils vous sembleront peut-être bateau. Ils ne sont là que pour vous rappeler qu’en une seule journée vous n’aurez sûrement pas le temps de tout voir. L’essentiel est de profiter et d’aller admirer ce qui vous intéresse en premier lieu.

baleine bleue musée

Un musée d'une richesse immense

Maintenant que vous êtes en possession de toutes les informations nécessaires à la visite du plus grand musée d’histoires naturelles du monde, laissez-moi vous emmener avec moi pour la visite de ce musée, qui a été à mes yeux : le plus beau musée que j’ai eu la chance de visiter à ce jour. Ceci n’est que mon avis bien sûr.
De part toutes ces expositions, sa diversité, son agencement, toutes les informations que l’on y trouve et la beauté même du lieu. Et les reproductions, tout m’a emmené à dire qu’il est le plus bel endroit de New-York. Mon âme de rêveuse et de curieuse me perdra !

Les vitrines

On a été ébahi par la beauté des reproductions. Le soucis du détail, l’environnement reproduit à la perfection. Nous avons presque la sensation que tous ces animaux étaient vivants et n‘attendaient que de nous voir le dos tourné pour s’animer. Ces reproductions sont faites de façon synthétique, cela nous a agréablement surpris.
Nous n’étions que de simples spectateurs ici, finalement n’est-ce pas eux qui nous donnent une leçon de vie ? Ces animaux, même s’ils ne sont pas vivants, nous rappellent que nous ne sommes pas les seuls à vivre sur cette planète. On peut admirer la diversité, et surtout l’harmonie dans laquelle ils vivent. Cet équilibre magique mais si fragile qu’il nous faut protéger.

Les reproductions d'animaux

animaux savanes
Voici un détail, un agrandissement d’une de mes photo préférée. Les couleurs sont d’une justesse. Le détail de l’environnement est simplement à couper le souffle. L’expression des animaux, leurs tailles, leurs muscles saillants. Cette minutie et ce soucis du détail poussé à l’extrême rend ces reproductions presque vivantes. J’ai ressenti face à chacune de ces vitrines, l’émotion que les artistes ont voulu transmettre. Mais il m’a semblé qu’ils nous ont aussi raconté une histoire différente à chaque fois. L‘histoire de notre planète et des ces habitants (humains et animaux). Des histoires immersives. Comment ne pas être sensible face à tant de détails ? Comment ne pas voir ces histoires derrière les décors et les expressions données à chacun. Derrière ces vitres, nous plongeons dans un univers. Ne sentez-vous pas le regard curieux, un peu méfiants, de ces gazelles ? Elles vous accueillent et nous invite dans leur espace. C’est à nous de les suivre.
musée octopus
papillons
Pingouins
Des scènes typiques.
Dauphins vitrine

J’ai adoré cette scène.
Cette petite fille semble cachée, mais regardez bien. Elle est là.
Voici le genre de scènes magiques auxquelles on assiste dans un musée.
Je me suis demandé : ” Qu’est ce qu’elle peut bien penser, imaginer, cette petite fille avec ses pensées enfantines ? Que se dit-elle face à ces dauphins dans l’océan ? “
J’ai alors espéré qu’elle aurait la chance un jour de voir ces magnifiques animaux libres, dans leur habitat naturel sans destruction par l’Homme. Peut-être même irait-elle nager avec eux, irait-elle œuvrer pour les protéger.

De voir en vrai, toutes les beautés que le musée nous offre.

vitrine animaux savane

Ne sont-ils pas majestueux? Nous pouvons presque imaginez des tableaux vivants. Vivants ? Non, et pourtant, la vie n’est pas si loin d’eux…
Nous avons tellement adoré les couleurs, les représentations et chaque détail qui entoure chacune des vitrines.

vitrine animaux portrait

Œuvres et cultures.

Nous n’avons pas pu malheureusement faire toutes les salles que l’on voulait. Il nous a fallu faire des choix.
Un étage a retenu notre attention et nous a laissé sans voix. La partie sur la culture du pacifique est particulièrement belle et bien travaillée. Les couleurs choisies judicieusement, l’atmosphère créée avec les lumières nous transportent directement dans la culture fascinante de ces peuples. On a pu y voir divers objets, des reproductions comme une statue de l’île de Pâques : une merveille en matière de reproduction, d’art et d’accès à la culture. Mais aussi des photographies.

côte pacifique
masques musée
salle
ile de paques

Les dinosaures

Quand je parlais de trésors, de caverne aux merveilles et de salles renfermant des milliers d’années d’Histoire, c’est notamment aux salles où sont exposés d’innombrables squelettes de dinosaures auxquelles je pense.
Imaginez-vous.
Être face à des colosses d’os, autrefois vivants et régnants sur la terre. Pulvérisés en quelques fractions de secondes. Rayés de la surface du globe à jamais. Et redonnés à la vie grâce au travail de fouilles et de reconstitution. On ne peut imaginer ce que la vie devait être.
La posture donnée à ces géants nous permet d’imaginer au mieux à quoi ils devaient ressembler. Ici, le travail de l’imagination dépasse le reste.

Les véritables squelettes sont gardés comme des trésors, inaccessibles au public. Trop fragiles pour être exposées aux visiteurs, à la lumière et à la chaleur. Néanmoins, les reconstitutions sont une fois de plus, d’une finesse incroyable.

dinosaure
dinosaure reconstitution

 

J’espère que cette visite vous a plu ! Dites moi si vous connaissez New-York ? Avez-vous déjà visité ce musée ?

 
image Pinterest musée
Pinterest musée

Laisser un Commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *