Manger végétalien à Tokyo : visite avec Urban Trekkers

Vous êtes enfin arrivés au Japon !
Vous avez rêvé et préparé ce voyage pendant de longs mois (ou pas !). Vous savez désormais où dormir, que voir, quels moyens de transport utiliser. Un dernier point reste à régler : Où manger végtalien au Japon ?

Que ce soit par convictions, par goûts ou par curiosité, vous avez peut-être envie de vous tourner vers une découverte de la cuisine nippone de manière végétale ! Ici, je vous propose avec l’aide de Marion (créatrice d’Urban Trekkers), un guide rapide et une liste non exhaustive d’endroits où manger et vous ouvrir à la culture japonaise sans peur de tomber sur un os !

Je n’ai pas pour habitude de rédiger des articles orientés vers la culture culinaire, mais je pense que cela rentre parfaitement dans la découverte du Japon, qui a une culture gastronomique riche et dépaysante. Et qui plus est, avec les valeurs éthiques que je m’efforce de propager avec le plus de bienveillance possible.

Menu végétalien

Mes appréhensions pour manger végétalien et le commerce animal au Japon.

Avant d’aborder le sujet tant attendu, je souhaitais faire une petite introduction afin d’expliquer mes motivations à manger végétalien, particulièrement au Japon.
Ma première appréhension était vis à vis de leurs coutumes et rapports directs avec les animaux. En effet, de par sa culture et ses pratiques encore douteuses envers les animaux, le Japon n’était initialement pas une destination qui m’attirait. Pour mettre en avant mes propos je vais partager quelques exemples :

Pensons d’abord aux bars à animaux (bars à chouettes, bars à chats, bars à hérissons etc.). Ces bars ne sont PAS respectueux des animaux. Faisons un focus rapide sur les chouettes par exemple : bien sûr nous avons tous envie d’approcher ces animaux si difficiles à observer de près dans la nature. Les voir de plus près, les admirer. Il n’y a rien de mal intentionné au départ. Seulement quand on y réfléchit bien, ces animaux sont nocturnes et sauvages. En les soumettant aux désirs des clients de les approcher de jour, les caresser, etc.,  ils sont enchaînés, ou enfermés dans des box, de manière à ce qu’ils ne puissent pas bouger et surtout nous changeons leur cycle naturel de vie diurne / nocturne puisqu’ils restent éveillés la journée.

D’autre part pensons à la pratique encore courante de la chasse à la baleine ou encore la pêche du thon rouge. N’avez-vous jamais vu ces immenses étendues de thons rouges entreposés dans les hangars ? Ces pratiques (et ne parlons que de celles-ci.) sont non seulement hostiles aux animaux mais elles sont également nocives pour l’environnement.

Pourquoi ?

Cette espèce est en danger. Les quotas mis en place afin de réduire la pêche et diminuer la tension sur elle voit grandir un commerce illégal de pêche. Le thon rouge est de surcroît un prédateur dans la chaîne alimentaire maritime et sa disparition entraînerait l’effondrement d’un équilibre déjà bien fragile.

Deux problèmes ressortent ici :

Premièrement : le thon rouge est financièrement très rentable. Au kilo, il est l’un des poissons qui rapporte le plus. Deuxièmement, les bateaux de pêche se faisant de plus en plus immenses consomment  et prélèvent par la-même davantage de ressources afin de fonctionner et être rentables. Cela a pour conséquence des pêches de plus en plus importantes et à l’aveugle dévastant tout sur leur passage : fonds marins, espèces protégées ou non.

Encore une fois, nous avons le POUVOIR de faire changer les choses en commençant par une chose simple : ne pas cautionner ces pratiques…. dans nos assiettes !

Savoir éviter les pièges pour manger végétalien au Japon

Où manger végétalien au Japon, et plus particulièrement à Tokyo?
En préparant notre voyage au Japon voilà une des autres questions que je me suis posées. J’avais quelques appréhensions, fondées, sur comment j’allais, durant ce voyage, découvrir la cuisine locale sans outrepasser mes convictions. J’avais également la ferme intention de démontrer une fois encore, qu’il est possible de découvrir les spécialités culinaires d’un pays, sans pour autant fermer les yeux sur ces convictions.

Le Japon n’est pas particulièrement connu, dans l’imaginaire collectif, comme un pays axé sur le mode de vie à tendance végétale (on pense tous aux fameux sushis et aux plats de poissons crus ou encore au bœuf de Kobé). De fait, ce pays étant une île, la plupart de leurs plats sont donc composés de poissons. La culture de la pêche et par conséquent la cuisine à base de poisson sont énormément développées. Cela annonçait de prime abord, la tâche un peu plus complexe

Les deux pièges à éviter

En découle un autre aspect subtil auquel je n’avais pas pensé non plus initialement : les bouillons. La plupart des bouillons utilisés pour cuire ou faire mijoter les nouilles, ramen ou encore les okonomiyakis (je reviens sur ces spécialités un peu plus loin…) sont à base de poisson, poule, bœuf etc. Aussi, la nuance ” végétarien ” et ” végan / végétalien ” sur les menus prend ici tout son sens ! (Je ne fais pas de point ici sur la différence entre végétarien / végétalien / végan car ce n’est pas le propos mais pour approfondir le sujet c’est par ici !) Dernier point à prendre en compte pour outrepasser les pièges : la gélatine. Beaucoup de pâtisseries japonaises sont réalisées avec de la gélatine. Mais, cette dernière n’est pas toujours végétale. Avant de partir nous avons eu la chance de pouvoir mettre en place une visite avec Marion de l’agence Urban Trekkers qui nous a guidés dans ce dédale de plats inconnus, à la découverte des merveilles culinaires nippones et… végétaliennes ! Ce fut une découverte riche en goût et en apprentissage car Marion a su nous offrir plein d’informations sur la culture japonaise.

manger des patisseries végéatliennes
Activités Japon

Découvrir les spécialités nippones avec Urban trekkers

Qu'est qu'Urban Trekkers ?

Derrière Urban Trekkers se cache principalement Marion. Elle est expatriée au Japon avec son mari depuis plusieurs année et a crée l’entreprise Urban Trekkers par laquelle elle organise des Tours personnalisés à la découverte de Tokyo ou du Japon, et si vous le souhaitez, végétaliens. Nous avons booké un tour avec elle avant de partir au Japon, et il était prévu quelques jours après notre arrivée à Tokyo. Une chance car grâce à elle nous avons pu comprendre et éviter quelques pièges notamment liés aux bouillons et à la gélatine dont je parlais un peu plus haut.

Pourquoi avoir choisi Urban Trekkers pour découvrir la gastronomie nippone version végétale ?

L’agence Urban Trekkers nous a été conseillée via le réseau social instagram. Plusieurs raisons ont fait que nous nous sommes effectivement tournés vers elle. :

  • Agence franco-japonaise : parlant français, nous avons eu la facilité d'avoir cette langue commune pour communiquer et comprendre dans les moindres détails les spécificités du Japon ;
  • Soin dans le choix des guides : experts dans leur domaine, toutes nos questions ont trouvées des réponses ;
  • Tours végétaliens : le choix de pouvoir visiter Tokyo avec en prime la découverte de choix végétaliens, What else ?

Ce tour a été réalisé en prenant le temps, est personnalisable et a respecté nos goûts et nos envies !
Ce tour s’est si bien passé que nous l’avons fait un peu plus duré en allant découvrir une adresse pour la première fois (j’en parle un peu plus loin), avec Marion et nous avons partagé un repas et un verre le soir même avec elle et son mari.

Ce fut une journée et une soirée mémorable. Une des meilleures que l’on ait passé.
Je recommande à tous de réaliser une visite avec cette agence pour découvrir Tokyo.

Quelles sont les spécialités culinaires à absolument découvrir au Japon ?

Nous y voilà. Nous rentrons dans le vif du sujet.
Mais, qu’est ce qu’on mange au Japon ?!

Dès le premier pas sur cette île, on est dépaysés. Alors évidemment en terme de cuisine, il y a de quoi être servi !
On a tous en tête les plateaux de sushis et autres makis. Ici je vais également vous parler de :

  • Sushis et makis : plat traditionnel japonais constitué de riz gluant vinaigré associé à un autre ingrédient (souvent du poisson). Mais les versions végétales existent ;
  • Okonomiyakis : mi-crêpe mi-omelette typiquement japonaise. Faite à base de chou (ou de pâtes, spécialité d'Hiroshima). Divers ingrédients viennent s'y ajouter selon vos goûts ;
  • Ramen : plat japonais constitué de nouilles dans un bouillon chaud servi dans un bol. Souvent agrémenté de légumes, viandes, pâte fermentée miso ou nori (algue) ;
  • Takoyaki : littéralement, " pieuvre grillée ". Spécialité d'Osaka, ce sont des boulettes de pâte cuite contenant des morceaux de poulpe. Pourquoi je parle de cela ? Figurez-vous que nous avons trouvé une adresse végane à Osaka qui en proposent !
  • Tempura : beignets croustillants de légumes (ou poissons, viandes) ;
  • Onigiris : Riz gluant triangulaire enveloppé ou non dans une algue. On en trouve partout dans les konbini. Il y a beaucoup de versions végétales ;
  • Noodle cup : très populaire au Japon et parfait pour manger sur le pouce. La marque t's Tan tan est une marque végane qui en vend. Et c'est une tuerie !
  • Mochis : dessert fabriqué à base de riz gluant et peut avoir plusieurs goûts. On le retrouve aussi en brochette ;
  • Dango : brochette de mochi dorée et napée de sauce soja sucrée ;
  • Suama : pâtisserie sucrée destinée aux enfants. Souvent de couleur blanche ou rose
  • Yokan : pâtisserie à base de gélatine (l'adresse que je vous donne en vend avec de la gélatine végétale : agar-agar) ;

Les adresses à découvrir absolument pour manger végétalien à Tokyo

Voici une liste d’adresses, parmi lesquelles vous pourrez trouver : pâtisseries, burgers (so Japan), ramen, nouilles etc.
Cette liste a été faite à p
artir d’adresses que nous connaissions et étayées grâce à Marion.
Aussi, si vous souhaitez vous rendre au Japon, je vous recommande chaudement de la contacter. Vous passerez un moment plus qu’agréable avec eux !

Le quartier d'Asakusa

Pour découvrir les pâtisseries japonaises versions végétales, direction le quartier d’Asakusa ! En plus d’être un quartier animé et magnifique, il vous réservera également une balade gustative sans précédent.
Rendez-vous chez :
Kikuya pour goûter des dango, yomogi daifuku ou kusa daifuku. J’ai adoré les dango et de loin ! Cette adresse se situe dans l’allée principale pour aller vers le temple Senso-ji.

manger vegetalien a asakusa
patisserie enfant
Pâtisserie végétale Asakua

Pour un salon de thé typiquement japonais et des mochis traditionnels, nous nous sommes rendus à Umezono.
Attention, si vous goûtez les mochis : ne prenez qu’une assiette ! Nous étions quatre dessus et nous avons eu du mal à la terminer. De plus, mâchez bien car il y a plusieurs cas d’étouffements chaque année avec ces petites merveilles culinaires.
On vous recommande aussi de tester le jus d’orange avec des boules de glace. Spécial mais très typique.

mochi pour manger végétalien
Asakusa Végétalien

Le Yokan. Sans doute ma pâtisserie préférée ! C’est une sucrerie traditionnelle faite à base de pâte de haricot rouge gélifiée avec de l’agar-agar. Elle a plusieurs parfums dont thé noir, sucre brun, haricot rouge…
Nous avons terminé la visite à cette adresse pour goûter ces yokan : Toraya Asakusa.

Les autres quartiers de Tokyo

Je vous mets ici les meilleures adresses où nous avons pu goûter à la gastronomie japonaise traditionnelle et de manière végétale.
Enjoy !

Minato, près de Shibuya

C’est un peu par hasard que nous nous sommes retrouvés ici, à Gonpachi Nishiazabu. Nous cherchions un endroit pour dîner pour le réveillon du trente et un décembre. Et que ce soit de la gastronomie japonaise ! Bien évidemment, la plupart des endroits étaient bondés ou complets, nous avons donc choisis, pour éviter de terminer dans un fast-food, de tester le très (trop?) célèbre restaurant qui a inspiré la scène culte de Kill Bill.
Ce restaurant reste cher, maisl’endroit est vraiment magnifique. Les plats sont diversifiés et surtout il y a un menu végétalien.
Quoi qu’on en dise, nous n’avons pas été déçus malgré que l’endroit ne soit fréquenté que par des occidentaux.

restaurant manger végétalien à tokyo
restaurant kill bill pour manger végétalien
sushis pour manger végétalien à tokyo

Akihabara

S’il n’y avait qu’une seule adresse végétale à retenir de Tokyo, je pense que je choisirais celle-ci. Ce fût notre premier repas à notre arrivée à Tokyo. Il s’agit des fameux Ramen. L’adresse est très typique, et réputée. Aussi, il y a souvent un peu d’attente mais elle n’est pas très longue. Cela vaut le coup d’attendre un peu.

Vous dégusterez ici des Ramen avec viandes mais aussi végétaliens ! C’est très important ici de faire la différence avec végétarien car pour les Ramen il y a des bouillons. Celui-ci est entièrement végétal, c’est un bouillon de légumes et c’est absolument délicieux. On se donne donc rendez-vous chez Kyushu Jangara Ramen.

Ramen tokyo manger végétalien

Chiyoda et Shinjuku

Vous saturez de la nourriture japonaise ?
Aucun problème, je vous donne une adresse où vous pourrez les meilleurs burgers végétaliens de Tokyo (nous y sommes allés deux fois !).  Elle se trouve à Shinjuku, à deux pas de Godzilla. Il s’agit de AIN Soph. ripple.
C’est ici que nous sommes allés terminer la journée avec Marion et son mari le soir de notre tour végétalien.

Si cependant vous n’en avez pas assez de la nourriture japonaise, il y a alors un incontournable à faire dans le quartier de Chiyoda chez T’s Tan Tan. Là-bas vous trouverez TOUT en version végétalienne. Vous pouvez y déjeuner ou dîner sur place, mais également vous procurer des cup noodle ! Très typique du Japon et très pratique si vous ne souhaitez pas aller tous les jours au restaurant pour des questions pratiques ou budgétaires. L’endroit ne paye pas de mine par contre les portions sont très corrects et l’accueil agréable. Ne soyez pas étonnés, le restaurant se situe… dans le métro !
Vous pouvez aussi retrouver les cup Noodle de T’s Tan Tan dans un supermarché végétalien, qui a ouvert début 2020 à Asakusa, au Vegan store.

veganstore
noodles végétaliennes

D'autres adresses végétales au Japon

Hiroshima

Sur la fin du séjour, je désespérais un peu de ne pas trouver d’Okonomiyaki végétaliens. Bien qu’il existe quelques adresses végétaliennes au Japon, cela reste néanmoins difficile de trouver ce que l’on veut en version végétalienne. Nous avons déniché une pépite en matière d’Okonomiyaki à Hiroshima. Je vous recommande vivement d’aller tester cette adresse : Nagataya. C’est à cinq minutes à pied du mémorial de la paix.

okomiyaki
okonomiyakis

J'espère que cet article vous a plu ! N'hésitez pas à partager vous aussi, vos bonnes adresses à Tokyo ou au Japon en commentaires !

Pint it on Pinterest !

Pinterest végétalien tokyo
Pinterest végétalien japon
Pinterest pâtisserie végétale
Pinterest urban trekkers

You May Also Like

9 comments

Répondre

Vraiment surprenant tout ça. Je n’imaginais pas que leurs spécialités soient autant déclinées en mode “végétal”. Les photos sont géniales, j’aime beaucoup les edit, et puis, bah, ça donne faim ! 😅

Répondre

Merci Thibaut ! J’ai pas l’habitude de rédiger des articles comme ça.
Grâce à toi mon ordi ne finira pas brûlé :p

Oui ça donne faim c’est horrible ! J’ai salivé toute la semaine ahah

Répondre

Merci pour cet article ! Je trouve ça tellement pratique. J’aime savoir dans quel endroit je peux aller manger végétalien quand je visite un pays. En tout cas c’est bon à savoir 🙂

Répondre

Merci Maud c’est super gentil <3
Oui il faut bien éviter les pièges au Japon ahah ce n'est pas chose facile j'espère que ça t'aidera !! <3

Répondre

Hello Alizée !

Super article qui me rappelle tellement ce pays que j’ai adoré !
A travers tes photos et ton texte j’ai l’impression de sentir les odeurs, d’entendre les bruits de ces restaurants à l’ambiance calfeutrée comme je les aime 🙂
Et vive les okonomiyaki !

Répondre

Coucou Julia !

Ah oui j’ai adoré ce pays également … Que de belles surprises. Merci infiniment !!!!! ohlala c’est trop touchant merci

Ah ah c’est pas trop la vie les okonomiyakis ??!

Répondre

Magnifique cette article <3 Comme d'habitude ! et les photos sont dingues j'adore le mood. Je penserai à toi si un jour je vais au japon 🙂

Répondre

Merci Emilie 😉
Merci pour ton commentaire super adorable !

Oui hésite pas si tu as besoin de conseils sur le Japon ! Je suis pas encore une experte mais si je peux aider ce sera avec plaisir !

Répondre

Ce blog va être mon indispensable dans mes préparatifs pour le Japon 😊 j’ai encore plus hâte d’y aller, maintenant !
Merci beaucoup pour la découverte d’Urban Trekkers à propos, c’est tellement génial d’avoir des guides parlant notre langue 😊

Laisser un Commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *